nettoyage

Nettoyage appartement personne atteinte du syndrome de Diogène Rennes

debarras tout type

nettoyage chez les personnes atteintes du syndrome de Diogene Rennes

Syndrome de Diogéne Rennes

Nous débarrassons également à Rennes et alentours les maisons ou appartements de personnes atteintes de syllogomanie et/ou syndrome de Diogène. Ce sont des prestations assez particulières car il y a risque sur les personnes qui effectuent ce travail.Il faut donc se protéger. Nous procédons à une désinfection avant toute intervention.

Nous travaillons en partenariat avec des tuteurs ou curateurs.

Un  devis gratuit est réalisé avant toute intervention.

Voici un exemple en photos de débarras et nettoyage de l’appartement d’une personne atteinte de cette maladie.

 

 

 

 

débarras rennes syndrome de diogène

avant 3

syllogomanie rennes

avant 2

débarras syllogomanie

avant 1

 

 

 

 

 

 

 

syndrome de diogène rennes

aprés 3

nettoyage syndrome de diogène

après 2

débarras extrème syndrome de diogène

après 1

debarras logement rennes

DEBARRAS DE MAISON: LES DECHETS ET L’ENVIRONNEMENT

Du plus simple au plus compliqué, le débarras de maison, c’est notre métier.

Tous les déchets sont triés par catégories et ne sont en aucun cas jetés n’importe où.
La valorisation des déchets, initiée par les collectivités locales et les entreprises soucieuses du recyclage

et du traitement des matières est cruciale pour notre planète.

debarras dechets rennes

debarras35 tri les déchets

UN PEU D’HISTOIRE :

Le tri sélectif

Eh non, ce n’est pas nouveau tout ça….. Les nouvelles formes de collecte n’ont pas été inventées récemment. C’est en janvier 1884, que pour la première fois, un arrêté préfectoral oblige les usagers à gérer leurs déchets.

Le Préfet Poubelle signe en effet un arrêté qui oblige les propriétaires à fournir un récipient avec couvercle à leurs locataires. Il en prévoit la dimension et la contenance des « boites », leur usage bien défini : « l’une pour les matières putrescibles, une autre pour les papiers et les chiffons, et une dernière pour le verre, la faïence ou les coquilles d’huîtres….. »

Cette obligation n’est bien sur que partiellement suivie. La preuve en est encore aujourd’hui où malheureusement la méconnaissance en matière de déchets est légion chez les usagers.

Les français ont depuis bien longtemps cette vilaine manie de jeter leurs déchets dans les fossés ou sur la voie publique, devant chez eux…. Voire même jeter leurs eaux sales de la nuit, par les fenêtres…. C’est d’ailleurs ainsi que l’on a pu reconstituer le mode de vie de nos ancêtres, grâce à la fossilisation de ces déchets. C’est au moins un point positif.

Dès 1184, pour lutter contre l’envahissement nauséabond des déchets jetés sans aucun scrupule n’importe où (elle était encore loin, très loin, la préoccupation d’une planète « propre »…) le pavage des rues fut entrepris…. Quatre cent ans plus tard, un tiers seulement des rues parisiennes est effectivement pavé….

Et les mauvaises habitudes ont la dent dure…..

squat rennes

debarras rennes débarrasse aussi les squats

Lorsque la royauté décide dans les années 1500, de prendre en charge le ramassage des ordures, une première taxe est ainsi créée pour ce service.

Trois cent ans plus tard, une ordonnance de police impose aux propriétaires et locataires de « balayer chaque jour devant leur porte ». Quelques années plus tard, une nouvelle taxe « balayage » est imposée…. Les autorités devant faire effectuer le travail par leurs services de nettoyage.

Il faut attendre presque un siècle entre l’invention de la poubelle et la mise en place d’une collecte véritablement organisée et de lieux de stockage des déchets. A partir  1975, la loi confie aux collectivités locales la responsabilité d’organiser la collecte des déchets ainsi que leur traitement ou leur stockage dans un lieu agréé.

Cependant, devant les problèmes de pollution des sols et le développement des décharges il faut agir d’une autre façon, la loi est modifiée en 1992 afin de pouvoir récupérer valoriser les déchets, organiser leur recyclage.

Ce n’est qu’au début 1984, que les premières expériences de collecte sélective sont organisées pour le verre. En 1989, suivra celle du carton

La récupération des déchets d’emballage ménagers est aujourd’hui, quasi généralisée, valorisée. On a bien compris que ces déchets sont source de matière première et d’énergie. Mais maintenant, qu’en est-il du traitement, sur l’impact écologique ?

www.veolia-proprete.fr
debarras ferraille
debarras maison
debarras rennes IMG_0313